Carnet

Vue 181 fois
02 septembre 2021
Jean LOSSOUARN Ingénieur Paris (1967)

Décès - Décès Jean LOSSOUARN (P 67)

Nous apprenons le décès de Jean LOSSOUARN (P 67), survenu le 26 aout 2021.

 

Voici l'hommage adressé par Gilles Trystram, Directeur Général d'AgroParisTech et Catherine Mariojouls (PG 77), professeur à AgroParisTech :

Nous avons l'immense tristesse de vous annoncer le décès le 26 août de Jean LOSSOUARN, professeur de zootechnie à l’INA PG puis AgroParisTech de 1977 à 2015.

Enseignant passionné unanimement apprécié de ses élèves et de ses collègues, profondément engagé au service de son Ecole qui lui doit nombre d’innovations pédagogiques, et du monde agricole pour lequel il a cherché inlassablement des voies de progrès, c’était aussi un humaniste à la réflexion profonde, qu’il partageait avec conviction, mais toujours avec une grande cordialité.

Des courriers à la famille peuvent être envoyés à : Pascale LE ROUX, 10 Hent Trogwaredeg, 22780 PLOUGRAS

Nous verrons avec l’UFR DFA ultérieurement comment lui rendre un hommage à AgroParisTech.

 

Hommage de Christian CORDELLIER (P 67) :

J'ai connu Jean Lossouarn à l'Agro sans en devenir très proche. Il était d'un contact simple et donc facile. C'est pourquoi  je l'appréciais. Je pense ne l'avoir revu qu'une fois après le fin de notre scolarité, peut-être à un colloque de la SFER. Il devait être alors assistant de Zootechnie.

Souvenirs de Jean-François MITTAINE (P 67) :

Un grand merci pour votre message annonçant le décès de notre camarade et ami Lossouarn, message que j'ai reçu avec tristesse.

Cela fait malheureusement plusieurs années que je n'avais pas eu l'occasion de revoir Jean mais j'ai toujours eu un sentiment de grande amitié à son égard. 

Ayant moi-même été à l'origine de plusieurs réunions de promotions il y a bien longtemps, l'ami Jean y a toujours participé et c'est avec plaisir que nous nous retrouvions. De plus, étant resté actif au sein de notre école, il nous faisait part de ses évolutions. Au sein de la promo, il faisait partie du dynamique groupe de ceux qui se sont spécialisés en zootechnie. Ce n'était pas ma spécialisation mais j'ai toujours pensé qu'il avait été un digne successeur de nos brillants professeurs, parmi lesquels Pierre Charlet qui était par ailleurs devenu un de mes oncles par alliance il y a presque 50 ans. 

Maintenant que les années passent puisque tous les camarade de la promo P 67 ont maintenant plus de 70 ans, j'apprécie tout particulièrement que l'association me tienne informé de ces nouvelles, naturellement bien tristes, des décès de nos camarades. J'espère vivement que la liste ne s'allongera pas trop rapidement... mais, elle sera inéluctable. C'est la vie! Et, je pense que, pour beaucoup d'entre nous, les années Agro restent une époque plutôt sympathique, marquée par les évènements de 1968 mais aussi par un enseignement qui aura permis à la majorité d'entre nous de mener une carrière intéressante quoique pas forcément tout à fait conforme à ce que nous imaginions à l'époque. Cela aussi c'est la vie.

Enfin, toujours un grand merci à l'association pour son action. Ayant été membre du comité dans les années 1978-1980, j'ai toujours apprécié les efforts de tous les bénévoles et non-bénévoles qui représentent la cohorte des anciens. Bon travail, parfois un peu rude. Bon courage pour la suite.

Amitiés.

Souvenirs de Stéphane de ROUVILLE (P 67) :

Très triste d’apprendre le départ de Jean Lossouarn, son grand sourire, sa bonne humeur et son énergie, voilà ce que je retiens de ce camarade super sympa.

Toutes mes condoléances à ses proches.

 

Souvenirs de Jean-Louis FOULLEY (P 67) :

C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès de Jean Lossouarn, Nous étions de la même promotion (67) et nous avions suivi la même spécialité dite à l’époque de « Zootechnie » du Prof J Delage et du Prof J Coléou dont il était proche. Je le retrouvais aussi au pavillon de l’Agro du boulevard Jourdan et au restaurant de la Cité Internationale qui nous hébergeait nous provinciaux. Je garde de cette époque un très bon souvenir de Jean qui faisait preuve de beaucoup de dynamisme, de joie de vivre et d’esprit de camaraderie.

Resté à l’agro où il menait avec passion une brillante carrière d’enseignant-chercheur en productions animales, je le rencontrais à l’occasion de temps à l’autre lors de réunions ou de cours au 16, rue Claude Bernard. C’était toujours avec le même plaisir car il savait faire preuve de la même distinction, de grand humour et de pertinence et d’une affabilité si naturelle qu’on croyait l’avoir côtoyé encore la veille.

Il faisait honneur à AgroParisTech et au métier d’ingénieur agronome auquel il préparait et qu’il enseignait à merveille.

J’adresse toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.

 

 

 

 

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce